Une inroduction au grand écrivain,
Malcolm De Chazal (1902-1981)

 

Du Chazal de Sens-Plastique, Jean Paulhan écrit: "Comme il est sans tradition, Chazal est sans magie: ni alchimie, ni mantique - ni même cette alchimie particulière aux poètes, qui s'appelle rimes, rythmes, césures, vers. Qui s'appelle tout au moins cadence, harmonie. Non, mais un style rude et rebroussé où chaque mot joue son personnage; et chaque membre de phrase est un nouvel étage à gravir. Bref, une expérience à l'état brut, à quoi le lecteur assiste."

voir la page en anglais


Quelque directement puissent-elles se faire face, toujours les feuilles paraîtront, par rapport les unes des autres, de biais. Les fruits, par contre, de quelque façon seront-ils placés, paraîtront toujours se faire vis-à-vis. Une gerbe de fleurs est un château de carte de teintes. Un monceau de fruits est nid d'abeilles de couleurs. (Sens-Plastique)

Le fruit a un regard indéfini. Quelque "dirigée" la forme du fruit, l'on peut "situer" son regard. (Sens-Plastique)

 

En exerçant le regard à saisir les objets de la périphérie au centre, au lieu du mouvement divergent - format tache d'huile - du regard normal, l'homme acquerrait peu à peu une telle rondeur de vision qu'il lui serait possible de voir derrière l'horizon. (Pensées VI)

La volupté est un baiser que la hanche donne à la nuque. (Pensées VII)

L'odeur est le plus grand piège de l'ouie. Sur les parfums, les sons s'engluent, comme mouches sur du papier gommé. (Pensées VII)

La rose c'est les dents de lait du soleil. (Sens-Plastique)

Sans l'ombre, la lumière ne pourrait pas chevaucher les objets, le soleil partout irait à pied. (Sens-Plastique)

La couleur est le chausse-pied de l'oeil, entre les formes des choses... (Sens-Plastique)

La pupille
Est à genoux
Dans l'extase. (Sens Magique)

Tous les nuages
Se croient en mer
Nul poisson
Ne se croit dans l'eau. (Sens Magique)

La mer
Avait
Ouvert
Ses cuisses
Et on sentait
L'odeur
Des algues. (Sens Magique)

Il faisait
Si chaud
Que
Les fleurs
Durent
Se servir
De
Leurs couleurs
Comme éventail. (Poèmes)


Le tango est un papillon aux ailes rouges et au corps jaune. Le tango est l'effet d'obturation du jaune par du rouge, ` prodigieuse vitesse de fermeture et d'ouverture, oy comme un clignotement ultra-rapide de paupihres rouges sur un oeil jaune. Le jaune et le rouge se mjlent dans l'orangi, mais sont ` icrans qui s'iclipsent dans le tango. Regard tango de l'iclipse solaire fait voleter dans cette nuit diurne, telles des lucioles, ses paupihres rouges et jaunes. (Sens-Plastique)

Le papillon nage des pattes et de la queue, cherche à ramper du corps, et bat des ailes - synthèse de la démarche du poisson, du reptile et de l'oiseau. Trois parties unifiées d'un même règne; triangle isocèle animal. (Sens-Plastique)